5 QUESTIONS : DALLAS ROCKVAM

Dallas a vécu le rêve américain et puis finalement, c’est en Europe qu’il a décidé de continuer, à Berlin précisément. Sa récente séparation avec Antiz annonçait un gros changement dans sa « carrière » avec le lancement de Frank, le projet qui murissait dans sa tête depuis plusieurs années…

DallasFrankPortrait-1
1_Comment se passe ton « rêve européen » ?
Quel rêve, c’est vrai… J’ai eu un magnifique mariage il y a deux ans avec tous mes potes, une grosse bouffe, du skate, un groupe et une femme incroyable ! Donc je crois que je peux dire que ça se passe bien. Depuis, j’ai pu découvrir de nouveaux endroits, me faire de nouveaux amis et dans quelques semaines naîtra une nouvelle marque de boards appelée Frank…

UN TRUC QUI ME MANQUE : LA BOUFFE MEXICAINE !

2_Quel est le plus difficile ?
Parfois la barrière de la langue, mais avec le skate pas vraiment : tu skates, je skate, let’s go skate ! À part ça, s’il y a vraiment un truc qui me manque, c’est la bouffe mexicaine, avec bien-sûr quelques amis et ma famille.

3_C’est quoi, Frank ?
Frank c’est juste Frank… C’est le nom qui représente ce qu’on voulait que ce soit… En anglais, c’est être franc, direct, honnête. C’est ça ! Ça marche dans plein de langues dans une forme ou une autre. En Finlande, Frank c’est un vieux mot pour un hobo ou un clochard. Quand j’étais gamin, on avait un pote qui avait un grand nez comme Frank Gerwer et qui râlait tout le temps qu’on appelait Frank. C’est pas un truc sérieux… c’est juste Frank.

DallasChelles

4_Tu vis du skate, aujourd’hui ?
Si « vivre du skate » signifie me garder en bonne santé physique et mentale, alors oui ! Mais si c’est financièrement, alors non, je ne vis pas du skate. L’époque des gros salaires chez Element est terminée depuis longtemps. Peut-être qu’un jour Frank me permettra de ramener quelques euros, mais pour le moment, le peu d’argent que j’ai provient de contests comme le Vans Downtown Showdown il y a deux ans, et Antiz m’a donné du budget pour voyager l’année dernière (merci les gars !). Ma femme paye le loyer et me dit toujours « fais ce que tu aimes aussi longtemps que tu peux », ce qui est vraiment cool de sa part. Mais quel mari je vais faire si je ne fais rien pour que ça change ? Donc si quelqu’un a quelques euros pour un wallie en haut d’un gros truc, appelez moi ! Ah ah ah !

JE N’AI AUCUNE ENVIE DE RETOURNER VIVRE AUX ETATS-UNIS

5_Est-ce que tu te vois retourner vivre aux Etats-Unis un jour ?
Au jour d’aujourd’hui, je n’ai aucune envie de retourner vivre aux Etats-Unis. Peut-être que je retournerai « chez moi » pour quelques temps si quelqu’un dans la famille a des problèmes de santé ou si l’Europe s’effondre, mais je pense bien que l’Amérique tombera avant ! Lentement, l’Europe m’adopte, je m’y sens bien, grâce à ma femme, sa famille et tous mes potes dans cette petite partie du monde. Je reste ici.

DallasNoComply

Séquences : FS nollie to fakie five-0 revert à Chelles ; fakie no comply big spin à MACBA. Copyright Tura.