5 QUESTIONS : GREG POISSONNIER

Si vous ne savez pas qui est Greg, sachez déjà qu’il n’est pas né de la dernière pluie. Ancien snowboarder (plus ou moins pro), caméraman, speaker pour les contests (qui passent -ou pas- à la télé) et aux commandes de Collapse skateboards, il lui arrive encore de trouver le temps d’aller faire des back tails en pool ou quelques slappies sur le parking du Leclerc, quand il n’est pas devant coincé devant l’écran de son ordinateur à remplir les colonnes d’un ou deux sites internet…

Don_grego_BStailPhoto : Clément Le Gall

« JE ME DEMANDE PARFOIS SI CERTAINS SAVENT QUE THRASHER EST UN MAGAZINE ET PAS UNE MARQUE DE FRINGUES »

Les gens qui font les médias skate les plus connus en France ont une moyenne d’âge autour de 40 ans et sont à peu près les mêmes qu’il y a 10 ou 15 ans. Toi qui touches à un peu tous les aspects du skate et qui connais bien la scène, vois-tu émerger une nouvelle génération qui pourrait nous remplacer ?
C’est une bonne question et c’est vrai que je me fais souvent la réflexion. On est un peu vieillissants et il va peut-être falloir laisser la place au bout d’un moment ! Ou plutôt ajouter des gars plus jeunes dans les équipes, quelqu’un qui ait un autre passif… Moi par exemple, sur Dammn.fr, je bosse avec Clément Chouleur qui est d’une autre génération que la mienne. Vu qu’il n’a pas encore trente ans, je pense qu’on peut le considérer comme un jeune ! Il y a aussi Clément Le Gall, Jérémy Garcia qui sont jeunes… Sinon je vois des prétendants sur Facebook qui peut-être se positionnent ! Ah ah !

Pour moi, qui approche les 40 ans, le décalage avec les nouvelles générations de skaters est de plus en plus grand. Les références ont complètement changé. Sais-tu comment les plus jeunes perçoivent la presse skate, en général ?
J’essaye parfois de les sonder un peu, de leur poser des questions. Je me demande même parfois si certains savent que Thrasher est un magazine et pas une marque de fringues ! Je ne sais pas comment ils perçoivent le « média skate » mais je pense que ça ne veut plus dire grand chose. A « notre époque », quand Stéphane Larance ou je ne sais qui passait dans Transworld, c’était un évènement. Aujourd’hui j’ai l’impression que les jeunes n’en ont plus grand chose à faire des magazines papier et que ce qui les importe plus est la nouvelle vidéo qu’ils regardent sur leur portable. C’est certain que la perception du magazine est totalement différente qu’à « notre époque ».

Wes_par_ClementChouleurUne photo de Clément Chouleur, publiée sur Dammn.fr

S’il y a un désintéressement de la presse en général, c’est peut-être pour ça qu’il n’y a pas de nouvelle génération de « journalistes » qui souhaite produire quelque chose autour du skate. Peut-être que finalement, c’est une évolution naturelle et que Facebook, Thrasher et The Berrics suffisent à couvrir le skate…
Oui, c’est l’évolution du truc, aujourd’hui toute l’info arrive sur ton portable tout de suite, il n’y a plus cette attente mensuelle du magazine. Donc c’est moins impactant… Peut-être que Thrasher et The Berrics suffisent pour la grande majorité, mais il y a certainement encore une partie des gens qui attendent impatiemment leur magazine.

Tu fais partie de ces gens-là, tu attends impatiemment chaque magazine ? Et t’en penses quoi, toi, de la presse skate française ?
Moi je ne cours pas après les magazines puisque j’ai la chance de les recevoir mais je les lis, que ce soit Confusion, A Propos, Sugar ou Soma, même si je ne le reçois pas… Je trouve simplement que c’est vite lu. C’est assez hétéroclite dans l’offre, je n’ai pas de critique particulière. Stickers and skate mag et Tricks ne me manquent pas ! Mais le simple fait que Soma, A Propos et Sugar existent toujours, ça me va, on n’est pas trop mal par rapport à un moment où on risquait de ne plus en avoir du tout, il y a deux ou trois ans, quand Soma a failli s’arrêter.

« ÇA A ÉTÉ TRÈS COMPLIQUÉ… »

Comment est né Dammn.fr ?
Dammn appartient au groupe 1997 Media qui est basé à Grenoble qui gère des sites comme Skipass, Fluofun ou la plateforme de vidéos Zapiks. Il n’avaient pas de site de skate et ont donc fait appel à moi pour gérer ça.

C’est toi qui a trouvé le nom ?
Pas du tout. Ça a été très compliqué… C’est pas un nom qu’on défendait avec Clément mais il y avait des histoires d’URL, de nom de domaine et c’était difficile de trouver un truc disponible. Ils étaient parti là-dessus et ça a été conservé. On s’en est accommodé. Aujourd’hui ça semble être accepté malgré le fait que c’est un peu dur à prononcer ou à épeler.

Il y a une rubrique étrange sur le site Dammn.fr : les tests de shoes. Je cite un test : « Les semelles sont des ultracush elles amorties biens mais elles on un mauvais touché avec la board. Sinon le style est génial, c’est des old skool quoi ? ». D’un point de vue média, quel est l’intérêt de publier ça ?
Cette rubrique est inspirée d’une rubrique de Fluofun où il y a de l’interaction avec les internautes et qui est très consultée. Les internautes testent des planches de snowboard et s’expriment selon leur pratique et leur morphologie. Partie de ce constat, l’équipe au bureau de Grenoble a décidé d’adapter un truc similaire pour le skate. Et effectivement, tester l’ustensile qui fait le lien entre le skater et la planche paraissait être la meilleure idée, parce que tester des planches de skate, c’est ridicule…

Tester des chaussures, c’est ridicule aussi, les pratiques et les morphologies sont différentes aussi.
Pas autant que les planches, ça donne de l’indication sur les propriétés d’absorption des chocs, la résistance…

Grego_Soma19Interview dans Soma #19, en 2010

Oui, mais le commentaire que je t’ai cité est nul, d’un point de vue média, ça n’a pas de sens de publier ça !
Oui, c’est possible… Les mecs remplissent le truc eux-mêmes, je ne repasse pas derrière, il n’y a pas de modérateur. Effectivement, parfois je lis et je me marre bien !

Moi je trouve que ça décrédibilise le média, des trucs comme ça.
Je ne sais pas… Tu peux penser ça, mais je me dis que pour le skater lambda pour qui le skate reste un loisir qui n’occupe pas une grande partie dans sa vie et que le jour où il a la démarche d’aller acheter des chaussures, ça peut l’aider à faire son choix, surtout s’il commande sur le net. On en revient au début de cette discussion, est-ce que les kids ne sont pas en attente de ce genre de service ? C’est une rubrique qui est beaucoup visitée, donc les mecs s’y retrouvent certainement.

Est-ce que vous avez des commentaires sur le site ?
Les commentaires sont ouverts, mais il y en a peu. Il y a plus de messages sur Facebook.

« BEAUCOUP DE GENS ONT DES OPINIONS TRÈS TRANCHÉES SUR DES CHOSES TRÈS FUTILES »

Sur aproposskatemag.com, j’ai désactivé les commentaires, ça m’évite d’avoir à faire de la modération et ça ne donne pas la parole à des gens qui veulent juste foutre la merde anonymement.
C’est assez propre au skate, ça. Beaucoup de gens ont des opinions très tranchées sur des choses qui sont finalement très futiles. Je voyais encore ce matin des commentaires sur Anthony Van Engelen skater of the year… Vraiment n’importe quoi ! Il y a tellement de frustrations dans le skate et surtout, il y a une « bien pensance » à laquelle il faut adhérer et surtout pas une autre. Il y a encore deux ou trois ans, tout le skate était cool. Tu pouvais faire du rail, du curb, du pool… et je trouve que depuis un petit moment, ça se re-sectarise.

Possible…
C’est comme le fait de filmer à la VX qui t’assure que c’est gage de qualité ! Pour moi c’est gage de pixels ! Il faut vivre avec son temps ! Avec ton téléphone, tu fais des images de meilleure qualité ! Si tu aimes le 4/3, avec Final Cut, tu recadres ! Bref, aujourd’hui il faut avoir telle dégaine ou filmer avec telle caméra, je trouve qu’on est reparti dans un truc où chacun doit faire partie de telle ou telle mouvance…

Et toi, t’es dans quelle mouvance ?!
Moi j’aime le skate au sens large. Ça ne me dérange pas d’aller à une coupe de France et d’aller skater un pool le lendemain. Je respecte tous les types de skate. Après il y en a qui me parlent plus que d’autres, c’est vrai que s’il y a deux vidéos qui sortent en même temps, que l’une est de Grant Taylor et que l’autre est de Felipe Gustavo ou Magenta, je vais aller voir Grant Taylor en premier ! Ce qui m’empêche pas de regarder les autres vidéos, par curiosité et aussi parce que ça fait partie de mon métier de savoir qui fait quoi.

Entretien réalisé à Hossegor, le 10 décembre 2015 (et si vous avez des commentaires à faire, envoyez un mail à info(a)aproposskatemag.com !)

Donnez votre avis

*