A PROPOS DE TRAUMA

Dans le skate, les rumeurs vont toujours bon train et c’est toujours amusant de les faire suivre. Rentré, pas rentré ? Fini, pas fini ? Difficile de savoir ce qu’il en est vraiment tant que le(s) intéressé(s) n’ont pas confirmé ou démenti. Pour la rumeur de la fin de Trauma skateboards, le mieux était donc d’aller chercher l’info à la source.
Nicolas Rouquette est celui (avec Maître Grilladin) qui a racheté la marque à Charly Mellec en 2012.

Trauma going nowhere, december 26th

Alors, Trauma, c’est fini ou pas ?
Nico Rouquette : On ne produit plus de boards et la société a été dissolue donc fermée. Par contre on reste propriétaire du nom, du nom de domaine, etc. À nous de voir ce que l’on fait de tout ça. On peut donc dire que Trauma est en suspend pour le moment.

Les boards ont toujours eu des messages lourds de sens. Est-ce que tu crois que ces messages étaient trop politiques ? Ou est-ce que peut-être, c’était trop compliqué à comprendre ?
En effet, du temps de Charly (Mellec – NDLR) Trauma véhiculait des messages politiques forts. Bien que je sois 100% d’accord avec les messages de Charly, je ne pense pas que ce soit le bon endroit ou la bonne façon de faire passer un message politique. Puis les messages étaient en effet mal compris. Pour exemple la board ‘Trader’ (de la série « Fuck The World ») : certain pensaient que Trauma faisait l’apologie de la drogue. Pourtant le message était bien clair… Bref, quand on a repris,  on a lissé tout ça. Après je ne pense pas que ces messages nous aient empêché de rentrer dans certain shops. Bien qu’il y a toujours eu des shops plus Hip Hop qui trouvaient Trauma trop Hardcore à leur goût.

traderftwDes traders qui s’en foutent plein les fouilles en s’en foutant plein le nez…

Est-ce que faire les boards en Chine, comme à peu près tout le monde aurait pu faciliter les choses ?
À notre échelle ça n’aurait pas changé grand-chose financièrement, si ce n’est de pourrir notre réputation. Puis on est vraiment content d’avoir bossé avec Generator et d’avoir vendu/skaté des boards de qualité. Donc aucun regret de ce côté-là.

Une vidéo finale sort lundi 26 décembre, pourquoi sortir une vidéo maintenant plutôt que d’essayer de s’en servir pour relancer la marque ?
On avait plein d’images accumulées depuis plusieurs tours. Ça faisait un moment que l’on voulait sortir une vidéo. Fred (Ploque-Santos) a réussi à motiver Guillaume (Martinez AKA Grilladin – NDLR) à faire le montage. Le résultat  est bien sympa. Je suis vraiment content que l’on ait réussi à assembler une vraie part de Léo Cholet. Ça fait plaisir de voir tous les autres aussi… La vidéo s’appelle  « Nowhere », car on ne sait  pas trop ou l’on va on pourra toujours rajouter un espace au titre (Now here) s’il nous prend l’envie de sortir autre chose…

Donnez votre avis

*