A PROPOS DU FRONT NATIONAL

Toujours dans l’idée de jouer les journalistes et d’essayer de trouver des liens entre notre petit monde du skate et l’actualité, je suis allé creuser un peu du côté des propositions du Front National pour voir si, d’une manière ou d’une autre, celles-ci pourraient avoir des effets sur ce qu’on appelle « l’industrie » (du skate).

CH_LP2Charlie Hebdo, 27 avril 2011

(Que ce soit de droite ou de gauche, à l’extrême ou non, les programmes politiques sont toujours très démagogiques, et on sait que de toute façon, au moins la moitié des propositions qu’ils contiennent ne sont jamais mises en application. Gageons que pour le Front National, au cas où il obtiendrait finalement du vrai pouvoir, il en sera de même. Cela dit, certaines le seront.)

ABD. D’une part parce que je suis dans l’édition et d’autre part parce que je reste encore convaincu que le skateboard se rapproche plus d’une forme d’art que d’un sport, j’ai commencé par consulter la section culture du programme du FN, sur le web. Et au paragraphe « Soutenir le livre et l’écrit », il est précisé que « Les actions du Centre National du Livre devront privilégier la création francophone et la traduction. » J’ai donc pensé aux publications en anglais comme les livres de Scott Bourne publiés par des éditeurs français, par exemple, qui courraient le risque de se voir un jour interdits, comme éventuellement des magazines comme Free, disponibles uniquement en anglais. J’exagère sûrement, mais si Free était en arabe, il y a fort à parier qu’il aurait rapidement des problèmes le jour où le FN est sur le trône. Enfin bon, le plus amusant dans tout ça, c’est que si l’on se balade un peu sur le site du Centre National du Livre, on peut y lire que sa mission est de « Participer à la défense et à l’illustration de la langue et de la culture françaises », soit la même chose que la proposition du FN ! Un flagrant délit de démagogie, donc, puisque ce le FN propose est déjà précisément la mission du CNL et mis en place depuis bien longtemps…

Orgy_porgyLe recueil des chroniques de Scott Bourne publiées dans Soma à l’époque, disponible ICI pour 9€

Paragraphe 9 : « Dans le secteur de la Communication, il faudra s’attacher à restaurer l’indépendance de la presse écrite et audiovisuelle : le fait que les grands groupes de médias appartiennent à des sociétés en étroite relation avec l’État (armement, BTP) pose un vrai problème de liberté; une loi interdira cette possibilité.». Le FN sous-entend donc que la presse n’est pas complètement indépendante, ce qui est vrai puisque certains grand groupes industriels possèdent des grands medias, comme c’est clairement dit dans cette proposition, et que l’Etat subventionne ces mêmes médias (car la démocratie n’existe pas sans un contre pouvoir dont les médias font partie). Sauf que pas plus tard que la semaine dernière, quand La voix du Nord a pris position contre le FN, Marine Le Pen proposait de lui couper ses subventions. Ainsi privés de financement privés et publics, les médias seraient donc voués à l’extinction, et donc en extrapolant, entraineraient la fin de la démocratie. Bon, là encore, on est loin du skate, mais je ne peux pas m’empêcher de surveiller tout ce qui touche à l’édition…

Christianophobie. Pascal Gannat, tête de liste du FN en Pays de la Loire, propose lui de mettre le nez dans les affaires du Hellfest, un festival de hardrock qui accueille chaque année un skatepark en son sein. Je cite : « Le titre de ce Festival – Hellfest, – c’est-à-dire « Fête de l’Enfer »- lui-même nous parait inacceptable et devra être modifié, préalable à la poursuite éventuelle de son subventionnement. (…) Nous insisterons plus particulièrement sur les programmations proposées, afin que ne se reproduisent plus les errements des années passées consistant à inviter des groupes de rock faisant clairement l’apologie de la christianophobie ». Certes il y a peu de chance que le skate disparaisse du festival à cause du FN, mais avouez qu’il faut être culotté pour aller jusqu’à vouloir modifier le nom et la programmation du Hellfest, un peu trop laïc au pour eux…

PGPascal Gannat, un type qui brasse du vent.

Plus proche du skate, au paragraphe sécurité, le FN souhaite « refuser toute dépénalisation des drogues et accentuer la répression contre les trafiquants mais aussi contre les consommateurs ». Bon, là, je vous laisse méditer sur cette proposition qui vous concerne peut-être…

Vous me direz que j’aurais pu aller fouiller aussi du côté du PS et des autres partis, mais c’était bien plus facile avec le FN, pas besoin de creuser bien profond pour tomber sur des trésors de démagogie, d’intolérance et de contradictions !

Donnez votre avis

*