HELSINKI HOOK UP – JOUR 1

Alors comme ça vous n’en avez rien à foutre d’un contest à Helsinki sponsorisé par une boisson trop sucrée ? Vous avez tort. Déjà, est-ce que vous avez déjà mis les pieds à Helsinki ? Si votre réponse est un « non » désabusé poussé du bout des lèvres, eh bah voilà, rien que pour ça… Si c’est oui, lisez quand-même, vous êtes encore en vacances, non ? Ou alors il pleut, et franchement, qu’est-ce que vous avez d’autre à faire ?

Le bateau de ouf 2À Helsinki, c’est les bateaux à gauche, les piétons et les vélos au milieu, les bagnoles et les tramways à droite.

Bon, autant vous le dire tout de suite, moi, j’suis un putain de VIP, j’étais invité, ça ne m’a pas coûté un rond. J’ai beau être un enfoiré de privilégié, je vais vous raconter un peu tout c’qui s’est passé ce week-end, parce que même si c’est pas écrit sur ma gueule, dans l’fond, j’suis sympa.

Vendredi après-midi, donc, pendant que j’étais en train de m’acheter des bananes dans une épicerie de l’aéroport (y’a bien qu’en France qu’on n’a pas de supermarchés dans les aéroports…), devinez sur qui j’tombe !? Bon, laissez tomber, vous ne trouverez pas : une bande d’Anglais (dont un certain Alex Irvine) qui traînaient Arthur Derrien dans leurs bagages. Et à votre avis, ça fait quoi, des anglais qui descendent d’un avion ? Ça va s’acheter des bières. Il n’aurait pas fallu qu’on se déshydrate avant d’arriver à l’hôtel.

Le bateau de oufHôtel avec vue sur la mer.

L’hôtel, c’était un bateau. Ouais, un bateau tout entier, amarré en face d’un ferry énorme dans un des ports de la ville. Pas banal. En plus des salopards de VIP comme moi, y’avait aussi tout un tas de skaters plus ou moins célèbres, si bien qu’on occupait tout le bateau. À part le fait que ça tanguait un peu, on était à peu près tranquilles pour faire autant de bruit qu’on voulait.

Death Race - Pette Ruikka - Phil ZwijsenPete Ruikka VS Phil Zwijsen.

Enfin bref, j’suis pas allé à Helsinki pour aller à la pêche alors on est retourné s’acheter un truc à boire et on a pris le tram jusqu’au fameux DIY (de ouf) où était organisé une Death Race : une course de la mort à deux dont le principe constituait à suivre une ligne tracée à la bombe dans le park. Bien entendu tous les coups étaient permis et tout le monde a déjà oublié qui a gagné. En tous cas c’était absolument génial, même si personne n’est mort.

Death race - Chris Russell - Josef Scott JattaJosef Scott Jatta VS Chris Russell

Samu KarvonenSamu Karvonen, c’est le meilleur. Lui par contre c’est écrit sur sa gueule.

Après ça, et pendant que Samu et Pete tentaient de réchauffer tout le monde en allumant le barbecue (il faisait 15°) il y a eu un « best trick » sur le plus gros plan-incliné et je crois me souvenir que c’est Oscar qui l’a remporté. Après ça, tout est un peu flou…

Oscar-Candon-noseblunt-revertOscar + noseblunt revert = 50 euros.

La suite, demain, même endroit même heure ! Bonne souaray. (suite ICI)

Donnez votre avis

*