HELSINKI HOOK UP – JOUR 2

Toujours pas intéressé par un contest en Finlande sponsorisé par un soda vert fluo ? Tant pis pour vous, vous ne savez pas ce que vous perdez. Pour les autres, voilà la suite, et si vous avez raté le premier épisode, vous pouvez toujours vous rattraper ICI. Donc bref, le Helsinki Hook Up, samedi 23 août, deuxième jour. 

ABloodyMess

Vu que je suis un type sérieux, le samedi matin, pendant que tout le monde cuvait, je suis allé me balader en ville. L’occasion de me la raconter « j’suis allé voir une expo » et de boire un café en terrasse sous la pluie.

ABloodyMess2

L’expo en question était intitulée It’s a bloody mess par Jacob Ovgren, le même qui fait les décos des boards Polar. Style presque naïf mais grosse provoc’. Heureusement qu’il y a encore des types comme lui pour secouer un peu tout ça.

ABloodyMess3Humour suédois par Jacob Ovgren

À part ça, la ville ressemble à toutes les villes du nord de l’Europe avec ses pavés, ses vélos, ses monuments, ses vieux trams, ses McDo et ses H&M. Tout est propre, rien qui traîne, pourtant c’est quasiment impossible de trouver une poubelle. Bizarre. Ils doivent se mettre leurs peaux de bananes dans les poches ou ailleurs.

Helsinki poubelleLa seule poubelle de la ville se trouve à l’arrêt de tram à côté du grand bâtiment

Une fois mes obligations touristiques accomplies, je suis allé au contest. Il faut savoir que le Hook Up, en fait, c’est la réunion des phases finales du championnat de skate finlandais et d’un contest pro qui autrefois avaient lieu à des dates différentes. Donc le samedi, il a fallu se taper les hardflips et les BS lips de tous les kids du pays. Pas franchement passionnant mais vu qu’il s’était remis à pleuvoir, finalement on était bien à la patinoire à se passer des canettes en douce pour ne pas se faire attraper par la « sécurité ».

La patinoireUn park pas bidon (ptdr)

Histoire de finir la journée avec quelques hammers, il était prévu un best trick sur un module spécial à l’extérieur qui s’est transformé en best trick sur le rail et le quarter.

Eniz-Fazliov-BS180fakie50Eniz Fazliov, BS 180 fakie 5-0

Là, forcément, on a eu droit à tout un tas de tricks dingues, et je crois me souvenir qu’ils ont fait gagner un suédois qui a fait late shove it FS boardslide (to fakie) sur le rail. C’est un peu moche mais c’est original. Donc je suis pour, même si j’aurais préféré beni hana FS boardslide. Ah ah.

Erik-Nylander-late-shove-it-FS-boardslideErik Nylander, late shove it front board sous l’oeil de Pat Duffy (en haut à gauche)

Vu qu’on était samedi soir, la nuit allait être longue, alors on est allé se refaire une beauté au bateau et puis est allé à la soirée en bus. Mais attention, pas n’importe quel bus : un bus-karaoké. Si on avait fait le tour de la ville là-dedans, ça aurait presque été encore meilleur qu’une soirée dans un skatepark pour trottinettes (sans déconner). Bon, ils avaient fait de la place et je n’ai vu aucun de ces engins de mort, mais j’aurais préféré ne pas le savoir.

KaraokeBusKris Vile, Nikwen, Ludo Azemar, Oscar Candon et Sara en pleine reprise de « Take on me » du groupe norvégien A-ah

Par contre, je vous épargnerai les détails de la soirée parce que ce qu’il se passe en tour reste en tour. C’est bien connu.

La suite et la fin demain, même heure, même endroit ! (Jour 3 )

Donnez votre avis

*