LA CHRONIQUE DE MDV – THE FLARE

C’est la rentrée pour tout le monde, même pour Nicolas « MDV » Levet qui nous commente aujourd’hui The Flare, la vidéo Lakai sortie il y a quelques semaines (et donc déjà au bord des abysses de l’oubli) sans filtre ni censure (il n’y a que les fautes d’orthographes qui ont disparu de sa copie originale)(possible qu’il en reste une ou deux cependant).

Bowie

Coucou les petits loups,

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, Girl/Chocolate/Lakai ça n’a plus vraiment la cote en 2017, même avec le revival 90’s. Dans le fond j’en n’ai rien à foutre, ils m’ont toujours énervé avec leur attitude de type c’est-nous-le-vrai-skate mais je trouve ça quand-même dommage qu’une marque comme Lakai disparaisse au profit de Nike ou Adidas…

L’intro est juste affreuse et me donne direct envie d’effacer ce mp4 de mon disque dur et de sortir dans la rue pour cracher sur tous les gens qui collectionnent des vinyls. Je résiste à cette tentation folle de lapidation de collectionneur de vinyls malgré cette chanson horrible de David Bowie. Bowie… Bowie putain quelle merde…

1_ Simon Bannerot : tout les éléments pour une bonne première part’ sont là. Skateur inconnu qui skate de tout et surtout beaucoup de marteaux mais bon, pas de charisme, bien à l’image du Crailtap 2017 et de la musique sur sa part’, grosse merde ;
2_ Sebo Walker : si vous avez déjà vue les « raw cut » sur le site Monster/Thrasher, n’allez pas plus loin c’est juste mille fois mieux que sa part’. Merci Lakai, ça aurait pu être la meilleure part’ de la vidéo, résultat c’est celle que je suis obligé de zapper tellement la musique est insupportable. On est à la limite d’un truc festif genre la Coum coum Mania de Félicien ;
3_ Jon Sciano : meilleure part’ de la vidéo. Rien à redire, merci Lakai pour l’ouverture d’esprit, ce mec se serait fait cracher à la gueule en 1996 à Pier7 mais en 2017 limite il me donne envie d’acheter des Lakai ;
4_ Raven Tershy : j’ai toujours kiffé ses part’ même s’il y a trop de courbe mais bon, son steeze et sont côté Cardiel me fait craquer ;
5_ Yonnie Cruz : bon, forcément quand ton nom est estampillé Gx1000, c’est dur de me décevoir. Merci Yonnie. Par contre il partage sa part avec d’autres riders sous contrat Lakai : Johnny Jones, rien de bien original, bon style mais ça suffit pas pour me faire rêver, au revoir… James Capp : des débuts prometteurs mais putain pourquoi pas une vraie full part’ de Yonnie Cruz ? Nico Harraga, le mec skate en pyjama…
6_ Tyler « homme enfant » Pacheco : sont sobriquet est naze mais son skate est bon. Par contre la transition avec Jesus Fernandez de type punchline tirée de la première vidéo Lakai c’est nul à chier. On ne veut pas de ces merdes, une vidéo de skate c’est pas un sketch de Franck Dusboc ;
7_ Jesus Fernandez : pour un mec qui doit avoir facilement 40 ans je dois dire qu’il s’en sort très bien, même si l’ultra tech sur des curbs ça devient vite chiant. Heureusement Dany Brady vient vite prendre la suite pour une très courte part’ plus street de rue. Il est vite remplacé par Mike Carroll qui lui aussi malgré sont âge avancé (42 ans) nous prouve qu’il mérite encore son pro-model ;
8_ Vincent Alvarez :  j’aimais bien sont côté « raw street » mais je viens de me rendre compte que l’on peut l’affubler du sobriquet de « fakie man ». On disait ça des skatemans qui skataient uniquement en marche arrière dans les années 90. Comme vous pouvez le devinez le terme était plutôt péjoratif, donc oui je viens de vous avouer que Vincent Alvarez me faisait chier avec ses part’ composées à 80 pourcent de trucs en fakie. Le reste c’est des blunt slides et des shove its… et je ne veux pas vous parler de la musique, toute personne qui prend du plaisir à écouter Iron Maiden doit mourir rapidement avant que je m’en occupe via un duvet, une poutre et n’importe quelle objet contondant ;
9_ Stevie Perez : la boîte d’intro te donne juste envie d’arrêter le skate et puis tu mattes sa part’ et t’as juste envie de dormir. Pourtant le niveau de skate est de qualité supérieure mais c’est comme la première part’ de la vidéo, Stevie Perez n’a pas trop de charisme et cette putain de musique n’aide pas à lui en donner. Petit message à tous les vidéastes : si c’est pour mettre de la musique insipide, ne vous faites pas chier, pas de musique c’est bien plus efficace ;
10_ Riley Hawk : le fils du premier mammifère au monde à faire un 900 degrés (Yves Noël parlant de Tony Hawk dans l’émission de tout les jeune branché de la fin des années 90 « sport événement »). Bon, par contre il y a un gros problème avec cette part’ : on ne peut pas réutiliser cette musique pour la simple raison qu’elle a déjà été utilisée dans la video Plan B « Revolution » sur la part’ de Danny Way et Colin McKay. Donc là c’est pas possible, on arrête tout même si Riley est le fils de Tony Hawk il ne peut pas tout faire. Il a beau faire des manœuvres plus extrêmes les unes que les autres ça ne change rien, on ne touche pas à cette musique. L’ironie du sort c’est que Danny et Colin se fagotent comme des hardos dans leur part’, c’était assez marrant à l’époque et ça le devient encore plus quand on voit que Riley et quasiment fagoté comme les caricatures de la vidéo Plan B.

En résumé, il aurait été plus simple de faire un remake de la Tim and Henry mais avec Jon and Sebo. Jon sur Black Sabbath et Sebo sur le son brut et pure des roues qui frottent le macadam. Tout le monde aurait été content, les équipementiers sportifs auraient disparu du skate jeu, on pourrait enfin respirer au lieu de ça le monde va rester triste et froid et notre seule porte de sortie est la collab Vans/Karl Lagerfeld

Je vous laisse, je dois aller me faire chier dans la bouche à la Fistinière.

Peace

MDV

Donnez votre avis

*