LA CHRONIQUE DE MDV : TRUE

À la demande générale, voici la chronique de la vidéo Plan B par Nicolas « MDV » Levet. Doit-on préciser qu’il est inutile de tout prendre au premier degré et que vous avez le droit de ne pas être d’accord avec certaines choses affirmées ci-dessous ? J’ai bien peur que oui.

JakeBEt n’allez pas croire tout ce qu’on raconte sur internet.

Salut les beaufs !

Au sommaire aujourd’hui, la vidéo « vrai » de chez Plan B. Pour tous les trentenaires bedonnants de type droorstalgiques qui ne l’ont pas encore vue, je vous conseille de ne pas la voir pour garder une bonne image de cette marque, sinon vous pouvez dire adieu à toute la magie de votre adolescence, merci Plan B.

Déjà rien que l’intro fait mal au cul : un hommage a Mike Ternasky qu’on voit en train de filmer Pat Duffy faire le légendaire backlip sous la pluie. Résultat : 5 minutes de footage inintéressant qui cassent le mythe. Quand Pat Duffy montre son t-shirt en disant « Primus » dans la vidéo originale c’était au ralenti et ça fonctionnait bien (même si Primus reste un groupe de merde de cette scène fusion de merde qui faisait fureur au début des années 90), mais là en vitesse normale c’est juste ridicule, encore une fois merci Plan B.

On enchaine avec Chris Joslin qui et censé être le Pat Duffy de chez Plan B 2014 mais bon, à part le fait que personne ne le connaisse et qu’il est effectivement très fort sur un skate, je vois pas trop de comparaison. Pat Duffy innovait à fond sur les rails, Chris Joslin est plutôt un skater générique qui ne fait rien de nouveau si ce n’est rajouter une marche ou un mètre de plus sur les gaps. Merci Plan B.

Ensuite on a droit à une vraie intro mais qui est encore plus banale que n’importe quelle intro de video TWS, avec des slams, des images de type ambiance genre « on est fun gros délire à deux sur une mobylette » et une musique qui te donne envie de mourir en regardant Plus belle la vie. Si vous avez survécu à ça, vous ne survivrez pas à Felipe Gustavo et ses lignes techniques sur des ledges en Chine avec du rap de qualité inférieure. Merci Plan B.

La part’ de Pat Duffy aurait dû me faire plaisir mais je crois que quand tu commences à être sponsorisé par des trucs comme Airspeed (la marque de shoes estampillée sport-fun de Wall Mart), il faut commencer à penser à laisser sa place aux jeunes en prenant exemple sur Heath Kirchart : tu pars comme un bogoss et tout le monde est content. Merci Plan B.

Scott Descenzo a autant de charisme que Jean-Pierre Raffarin ou n’importe quel handballeur professionnel français. Il est incroyable mais tellement générique qu’il ne sert à rien. Merci Plan B.

Trevor McLung : voir Scott Descenzo (mention spéciale pour le crooked/nosegrind sur le rail en S). Merci Plan B.

C’est triste à dire mais Ryan Sheckler a une des meilleures parts de la vidéo. Le back tail dans le ditch est bien chaud et puis il m’a donné envie de rematter son émission de télé réalité. J’ai passé tellement de bons moments à regarder cette merde avec son père qui le coachait sur les contests, son skatepark avec le frigo Redbull intégré sous un module, sa mère toujours distinguée, etc. …
Merci Ryan.

Torey Pudwill vient clore la vidéo, et je trouve qu’il ramène un peu de vie dans cette video de clones au style parfait qui font tous les même trucs. Certes il fait trop de combos chiants sur des curbs, certes il a du grip taureau-rouge, certes n’il a pas vraiment une tête à avoir lu la biographie de Simone de Beauvoir, certes il a appelé sa marque Grizzly avec un logo de type nounours mignon, certes il arbore toujours un bonnet ridicule mais c’est bien le seul qui m’a fait un peu plaisir dans cette triste vidéo qui tue tout ce qu’a été Plan B et qui n’aurait jamais dû revenir.

Si vous cherchez la part’ de PJ Ladd, elle est dans le générique de fin. On le voit louper un 3-6 flip en flat. Pour Danny Way, ne cherchez pas, il a peut-être perdu son caméscope sur la muraille de Chine ou alors il a trop squatté sur WOW et n’a pas eu le temps de filmer une part’.

Malheureusement même si je déteste cette expression, Plan B, c’était mieux avant.

Je vous laisse, je vais écouter Liane Foly dans ma chambre en comptant les fissures du plafond.
« Merci pour ce moment » Plan B !

Peace

MDV

Trou1

Donnez votre avis

*