LA COUPE AU BOWL 7

La Coupe au Bowl, c’est tous les ans à Amiens le 8 mai, et comme tous les ans, il a plu. Alors on s’est rabattu sous le hangar d’à côté en espérant un rayon de soleil… en vain. Ça s’est un peu transformé en Coupe au Wall, et puis c’est devenu un genre de best trick sur les petits modules posés là, histoire de refiler les lots à ceux qui avaient fait le déplacement.

 Mathieu Savoye - BS wallride Mathieu Savoye, BS wallride – Photo : Valery Blin

Vincent Coupeau aurait bien eu toutes les chances de repartir avec quelque chose vu le nombre de tricks qu’il a fait sur le mur, mais comme la seule et unique règle de la Coupe au Bowl est que le Roi du Bowl ne peut l’être qu’une fois, il est rentré bredouille. Il aurait d’ailleurs très bien pu ne pas venir mais il est venu quand-même, comme tous les ans, avec sa bagnole et son essence, tout en sachant qu’il ne gagnerait plus jamais. Je connais des rats de contests qui n’en auraient pas fait autant…

Vincent Coupeau FS wallrideVincent Coupeau, FS wallride slob – Photo : Valery Blin

Bref, la Coupe au Bowl, c’est le meilleur contest parce que le jugement est totalement arbitraire (ce sont les locaux qui désignent le Roi), et pas vraiment organisé. C’est juste un prétexte pour réunir des gens, faire un barbecue et voir du bon skate en écoutant les groupes de rock qui jouent sur la plate-forme. Il y a même une compétition de grafittis dans le bowl, encore moins officielle, à base de jeux de mots pourris qui m’font toujours bien marrer…

Guillaume Guennée - pivot fakieGuillaume Guennée, pivot fakie - Photo : Valery Blin

J’y retourne l’année prochaine. Enfin, prévoyez quand-même un peu de soleil, les mecs, parce que bon…

Damien Desauty - WallieDamien Desauty, wallie - Photo : Valery Blin

Résultats :
Wall : Mathieu Savoye
Bank : Alexis Trancart
Ledge : Brice Santerre

Vincent-Coupeau - bogoss varial
Et allez, cadeau bonus ! – Séquence : Tura

Donnez votre avis

*