L’ALBUM DE LA SEMAINE

Ce matin, j’ai reçu le nouvel album de Kepa (aussi connu dans le milieu en tant que Bastien Duverdier, ou le-mec-du-sud-ouest-qui-fait-des-caspers-et-qui-était-en-couv-du-premier-Thrasher-France). Vous savez ce que c’est d’être un média, on vous envoie tout le temps des cadeaux…

Kepa_ollieOllie pour les pigeons de St-Germain-des-Prés, à Paris, en juin 2014.

Bon là, c’est la crise, alors ça a pas mal diminué, mais Bastien, lui, il n’oublie pas les bons vieux VIP. Même qu’il m’avait déjà envoyé son premier album, en vinyle. Moi qui en suis encore au disque compact (figurez-vous que je n’ai pas de platine 33 tours et que je ne compte pas m’en acheter une), j’avais été bien emmerdé et au final je m’étais retrouvé à l’écouter en ligne en regardant la pochette. Non, franchement, ça prend une place folle les vinyles. Et c’est la galère pour les faire entrer dans un Ipod. Alors qu’un CD, c’est bien plus pratique. Par contre, les deux lecteurs CD que j’ai ne fonctionnent plus depuis bien longtemps et il a visiblement été oublié d’en mettre un dans mon ordinateur. J’irai bien me plaindre mais c’est tellement des têtes de cons, les vendeurs de chez Apple, que… bah… j’y vais pas. Aaah, j’ai pas de platine vinyle mais j’ai un Mac ! Ça rigole moins les hipsters, hein ?

Kepa_rouleeBastien sait aussi rouler des clopes et déchirer ses t-shirts. Pas sûr qu’il puisse jouer de la guitare en même temps.

Bref. Le nouvel album de Kepa. Vu que je n’y connais pas grand-chose en musique (j’ai découvert la semaine dernière qui étaient Mika et Miley Cyrus, sans déconner) et que mon groupe préféré est Metallica (sans déconner aussi)(mais jusqu’au Black Album, hein, après ça, c’est de la merde), je ne vais pas pouvoir en dire grand chose, à part que Bastien est ce qu’on appelle un putain de génie. Il compose, il joue de deux instruments en même temps (guitare et harmonica), il chante, il enregistre, il diffuse, et il répond même aux SMS. C’est toujours une sorte de blues-folk, ça sonne toujours aussi bien mais le mieux, si vous voulez vraiment savoir, c’est d’écouter vous-même son album…

Kepa_lowlow

Low Low Wind, dispo pour 7 euros par ICI.

Donnez votre avis

*