LES PREDICTIONS DE 2022

Si l’année 2021 n’a pas été très riche en terme de rigolade (à cause des JO bien entendu), on est en droit d’attendre de l’année 2022 du fou-rire à gogo, des blagues-à-papa en-veux-tu-en-voilà, et des bonnes esclaffades entre amis (ceci incluant de se foutre de la gueule de tout le monde, gens bien et soi-même y compris). Ce serait la moindre des choses. D’ici là, voici ce que toute la rédaction, comptable et secrétaires inclus ont prévu pour ce nouveau millésime. 

Miss_Fronce#photoshopskills

Dès 2022, la fédé instaurera un examen de culture générale et des cours d’anglais aux prétendants à l’équipe de France de skateboard, calqué sur le concours Miss France. En effet, une plainte aurait été déposée par le ministre de la culture après que certains membres se soient exprimés à la télévision lors des Jeux Olympiques de Tokyo et qui, selon les mots du ministre, auraient donné : « une mauvaise image de la France ». Une menace qui pourrait mettre en péril l’existence même de la fédé. Si des efforts ne sont pas faits, celle-ci pourrait perdre ses subventions (pour rappel, de l’argent public) et ainsi disparaître avant même Paris 2024.

Josh Kalis aura poussé en 2021 le look camouflage à son paroxysme. Ses derniers posts dévoilent un Josh « full camo » du plus bel effet qui fait déjà de nombreux adeptes à travers le monde, notamment à Grenoble. Une mode qui prendra hélas fin dès janvier 2022 sous la pression de ses prestigieux sponsors. En effet, le camouflage sera si réussi dans les semaines à venir qu’on ne distinguera même plus notre Josh préféré de l’environnement dans lequel il évolue. Ses fans, lassés de visionner des vidéos de spots apparemment vides, se désabonneraient en effet par milliers de son compte Instagram.

Selon toute vraisemblance, notre Victor « Doobie » Pellegrin national verra son nom apparaître sur une board Grimple Stix (à défaut d’une « vraie’ Anti Hero). En effet, il aurait finalement atteint le nombre de canettes mensuelles nécessaires et le niveau requis pour allumer un barbecue avec une plaque de grip pour « passer pro ». Chaque board sera ainsi vendue avec un doobie de qualité supérieure, une canne à pèche ou un peigne, selon les législations locales.

Bannis en 1991 et réapparus timidement en 2021, les street grabs seront officiellement de nouveau autorisés et envahiront l’espace public en 2022. La Manif Pour Tous, que le no comply avait déjà fait descendre dans la rue en 2010, reprendra ainsi du service pour dénoncer les dérives libertaires de notre société.

Un communiqué anonyme des Anonymous révélera que Heitor Da Silva et Carlisle Aikens sont en fait une seule et même personne, malgré la différence de taille. Preuve à l’appui : personne ne les a jamais vus dans la même pièce. Palace et Girl, estimant leur image bafouée, décideront de réduire le salaire de Carlheitor de 50%, qui sera contraint de faire son mea-culpa en direct dans Skateline.

HeitorDaikensCarlheitor da Silvaikens #photoshopfree

Mark Suciu, fraichement titré Skater Of The Year, sera lui contraint de ralentir la cadence, après plusieurs plaintes de ses collègues de chez Primitive et April jugeant les critères de décision trop subjectifs. Fairplay, Suciu annoncera pas plus d’une part’ par semaine en 2022.

Annoncé déjà pour 2016, le magazine Somapropos, issu de la fusion de Soma et A Propos, sortira finalement sous le titre « A Propos de Soma ». Il racontera l’incroyable épopée du premier magazine de skate gratuit sorti en 2007 et perdu de vue depuis 2017.

A Paris, face à l’engouement pour le skateboard depuis les Jeux Olympiques, quatorze nouveaux skateshops ouvriront au cours de l’année. Face à l’invasion de ces engins du diable, la mairie imposera un « couvre feu skate ». La pratique de la planche à roulettes sera ainsi interdite de 18 heures à 6 heures en semaine, sauf pour les personnes vaccinées ou détentrices d’un test PCR de moins de 24h.

En 2021, Emmanuel Macron avait promis 500 nouveaux skateparks en France. Incertain de sa réélection en 2022, il annoncera sous peu la mise en peinture rouge de l’ensemble des bordures de trottoir de l’Hexagone afin de les transformer en véritables « curbs à l’américaine ». Autre mesure phare du candidat à sa réélection pour séduire la communauté des « sportifs à roulettes », les mains courantes seront abaissées de 20 centimètres pour s’aligner sur les dimensions des rails outre-atlantique. Ces promesses, non tenues comme toutes les autres, le feront tout de même réélire de justesse au second tour face à un Cyril Hanouna pourtant férocement soutenu par l’élite des youtubeurs et autres créateurs de contenu de notre beau pays.

- rédigé avec l’aide de Valéry Blin AKA #lasecretaireestunhomme

Donnez votre avis

*