STATIC

Jeudi soir avait lieu l’avant-première parisienne du dernier (en date) épisode de la série Static débutée il y a 14 ans, et non, je ne vous raconterai pas la fin. Je vous laisse le soin de vous procurer le DVD quand ce bon vieux Josh Stewart aura fini son tour du monde d’avant-premières. Ce que je peux vous dire, par contre, c’est que Static IV est dans la parfaite continuité des précédentes vidéos du même nom, et que si vous êtes plutôt dans le hammer californien, ça risque de vite vous emmerder.

Ça se passe donc toujours surtout sur la côte est, plutôt au nord même des Etats-Unis avec quelques détours par la Floride, Londres, Paris et ailleurs, pas vraiment dans des cours d’école ni sur des rails parfaitement ensoleillés, mais plutôt dans la meilleure école qui soit, celle qui, comme c’est suggéré tout au long de la vidéo, mélange les classes sociales et multiplie les expériences : la rue. La rue avec ses bagnoles et ses bouches de métro. Le métro avec ses rames froides et ses grands mélomanes. Il aime le métro, le Josh. Il n’aime pas les bagnoles mais il aime la rue, et il lui rend hommage à chaque nouvelle vidéo, pour tous les bons moments passés sur son bitume rugueux et ses rencontres improbables. Vous feriez quoi, vous, si c’était le frère de Jay Adams qui venait vous virer d’un spot ?

JoeyPressey_lipslideSItJoey Pressey en plein filming avec Josh Stewart (ou l’inverse), à Paris en 2009.

Bon, ok, vous ne savez peut-être pas qui est Jay Adams. Et Quim Cardona, ça vous dit quelque chose ? Jahmal Williams ? Ricky Oyola ? Des quarantenaires, ou pas loin, qui font autre chose que de la courbe. Ils sont tous les trois dans la vidéo. Bobby Puleo aussi, un peu. Qui a parlé de Pappalardo ? Il a à peine 30 ans !

Bref, non-content de faire perdurer l’âme du skate dans son environnement naturel, il fait ça bien, le Josh. Sans artifice, sans prétention, juste avec une VX et du Hip Hop oldschool comme il faut. C’est sûr, il aime quand-même bien parler de son job, ou même tout simplement parler en général. Mais ce n’est pas le genre à trop parler de lui ni à donner des leçons, c’est un type sympathique. Pour toutes ces raisons, achetez sa vidéo, et aussi pour qu’il nous en produise une cinquième… à moins que ce ne soit déjà fait ?

Donnez votre avis

*