THE YES_SK8 INVITATIONAL #1

Dans la vie, y’a pas que les Jeux Olympiques et la Street League. Y’a aussi le tiercé, le concours d’avalage de saucisses et bien-sûr, le Yes_SK8 Invitational dont la première édition a eu lieu ce week-end. Un reportage exclusif de notre envoyé spécial, très spécial.

Yes_03Hang up challenge

Le premier Yes_SK8 challenge s’est donc déroulé samedi dernier au Cosanostra à Chelles, et c’était un sacré bordel.

Yes_SK8 c’est nous, et le cerveau c’est Yes Clem. Il veut devenir humoriste professionnel et utilisera tous les moyens qui s’offrent à lui pour y parvenir. D’un point de vue hiérarchique donc, c’est lui le boss. C’est lui qui réfléchit, nous on s’exécute.

Là, le créneau, c’était tout simplement de pomper l’idée du DIME Glory challenge. On s’est dit que leur truc marchait assez bien pour leur permettre de funer (avoir du fun en franco-québecois) tout en se faisant un max de tunes.

Alors en changeant deux ou trois détails et avec un budget un peu mieux négocié, on a réussi à déchainer les quinze kids qui s’étaient déplacés. Mieux encore, on a réussi à éviter que le petit prince du hang-up backflip ne finisse sur civière et c’est tant mieux parce qu’on en n’avait pas. Au lieu de ça, il a remporté les boots de snowboard Vans, la palme d’or du challenge.

Yes_02Trippie jump challenge

Pour nous c’est un pari gagné, Yes_Clem a passé la soirée à dire de la merde au micro en doudoune orange sur ses rollers Roces et le petit Yohann a cassé ses lunettes, mais il est reparti chez lui  aux anges avec son chèque en bois de 7€.

Yes_01Le cerveau et ses sbires

Merci encore de la part de tous les sbires de Yes_Clem à Cosanostra skatepark, Vans, Chevignon, le-site-du-skateboard et Vita coco, sans qui rien n’aurait été possible. La vidéo est ICI.

Donnez votre avis

*