VG SKATERS – VALENTIN BAUER

(Scroll down for english version) Ils font du skate et ne mangent pas de viande. Pourquoi ? Comment ? Sont-ils inconscients ou au contraire, sont-ils conscients ?
Aujourd’hui : Valentin Bauer, végétarien depuis 8 ans. 

VB_photo_Loic_BenoitPhoto : Loic Benoit

A quand remonte la première fois que tu as entendu parler de végétarisme ?
Je me souviens qu’à la cantine, quand j’étais gamin, certains ne mangeaient pas de jambon et faisaient croire qu’ils étaient végétariens… Sinon, plus tard, c’est Olivier « Tavu » Ente et Périg Morisse qui l’étaient et avec qui je skatais.

Tu es devenu végétarien du jour au lendemain ?
Oui. Avant je mangeais vraiment super mal. La formule kebab-McDo… Et puis je suis parti une semaine avec Olivier et je me suis rendu compte que c’était possible (de ne pas manger de viande – NDLR) et que c’était plus sain. Mais c’est plus tard que je me suis dit que j’allais essayer d’arrêter la viande, surtout pour me forcer à cuisiner. J’ai essayé pendant deux semaines, et comme je suis passé d’un truc où je mangeais de la merde à plein de légumes, je me suis dit que j’allais continuer.

Tu t’es tout de suite senti mieux ?
Oui, forcément, je digérais mieux, mais j’aurais aussi pu le ressentir juste en réduisant ma consommation (de viande) et en mangeant sainement. Je pense que c’est surtout ça qui m’a fait me sentir mieux. C’est impossible à dire, mais je ne pense pas que c’était uniquement dû à (l’arrêt de) la viande que je me sentais mieux.

Ça a aussi eu des conséquences psychologiques ?
Oui, aussi… Mais à 17 ans, ce n’est pas le genre de questions que je me posais. Mais aujourd’hui, je me sens bien, autant dans mon corps que dans mon esprit. J’ai l’impression de manger sainement grâce au fait d’être végétarien.

A 17 ans, comment tes parents l’ont pris ?
Même si c’est assez différent des habitudes qu’ils avaient, disons ‘à la française’, ils ont accepté sans problème. Ils m’ont toujours laissé faire mes choix, dans la mesure du raisonnable. Ça n’a posé aucun souci à ma mère mais mon père a eu du mal à intégrer le truc : pendant longtemps, il me demandait si je mangeais du thon, ou au cas par cas, selon les animaux… surtout avec le poisson, en fait.

Valentin_Bauer_OllieOllie protéiné. Photo : Clément Le Gall

Comment tu compenses l’apport massif de protéines de la viande ?
Je le fais beaucoup avec des lentilles. Je mange des œufs, pas trop, mais j’en mange pas mal. La plupart de mes repas sont à base de féculents, de protéines, j’essaye de respecter ce schéma.

Et à l’étranger, c’est compliqué ?
Ça dépend des pays… Mais j’ai du mal à cuisiner quand je ne suis pas chez moi, donc je ne me prends pas trop la tête… L’endroit où c’était le plus compliqué, c’était en Corée du Sud, c’est une alimentation surtout à base de viande de porc, donc je ne me suis pas franchement régalé avec les alternatives proposées. Ça varie vraiment en fonction des pays. En Scandinavie, tu as tout le temps plein d’alternatives, en Allemagne aussi…

Tu fais des exceptions ?
Non, pas du tout. La seule exception que j’ai faite, c’est au mariage d’un pote où un peu bourré, j’ai fait du foie gras poêlé !

Quelles sont les raisons principales de ce régime ?
Aujourd’hui c’est devenu une habitude. Je continue à être végétarien parce que je me sens bien comme ça, le régime me convient. La viande et le poisson ne me manquent pas. C’est aussi simple que ça… En plus de ça, l’industrie agro-alimentaire surtout concernant la viande est loin d’être sexy et ça me conforte dans mon choix, sans en être la raison principale. Je pense que beaucoup de gens consomment trop de viande, mais je ne me considère pas comme un militant.

De quoi était composé ton dernier repas ?
Ah merde, y’avait aucun légume ! C’était des penne rigate à l’huile aromatisée à la truffe et au parmesan !

Entretien réalisé le 2 février 2017

Valentin_Bauer_nosebluntNoseblunt poêlé. Photo : Tura

They skate and they don’t eat meat. How come ? Are they unconscious or, on the other hand, are they conscious ?
Valentin is a vegetarian for 8 years.

When have you first heard about vegetarism ?
I remember being at school and some kids didn’t eat ham so they pretended they were vegetarians… After that, I’d skate with Olivier ‘Tavu’ Ente and Prig Morisse and they were vegetarians.

Did you turn vegetarian overnight ?
Yes. I used to eat really bad. Kebab or burger meals… And I went on tour for a week with Olivier and I found out that was manageable (to not eat meat – EN) and it was more healthy. But it’s a bit later that I thought about quitting eating meat, mostly to try to cook more. I tried for 2 weeks, and of course going from eating shit food to veggies made me want to keep doing it.

You felt better straight away ?
Yeah, obviously I’d digest better but I could’ve felt the same only by reducing (meat) and eating more healthy. I guess this is what made me feel better. It’s hard to say but I don’t think it was only because I quit (eating meat) that I felt better.

Did you also feel any psychological change ?
Sure… But when you’re 17 you don’t ask yourself that kind of questions. Now I feel good in my body and in my head. I feel like I eat healthy food since I’m a vegetarian.

How did your parents react ?
Even though it’s pretty different than the way they’ve always cooked, let’s say « à la française », they accepted easily. They’ve always let me make my own choices as long as it doesn’t get too crazy. It wasn’t any problem for my mom but it took a while for my dad to fully get it : he kept asking for a long time if tuna was ok, or for each kind of fish, actually !

Where do you get your proteins from now ?
I eat a lot of lentils. I eat eggs, not too much, but quite a lot. Most of my meals are made of starchy stuff, proteins, I just try to keep that format all the time.

How difficult can it get abroad ?
It depends on which country. I’m having a hard time to cook when I’m not at home so I don’t really think about it. The most complicated place was South Korea where everything is based on meat, especially pork, so I wasn’t so satisfied with the alternatives they had to offer. It really depends on where you’re going. Scandinavia’s easy, Germany too…

Do you sometimes make an exception ?
No, not at all. The only one I did is at my friend’s wedding where being drunk, I fried up some foie gras !

What are the main reasons for being a vegetarian ?
Now I’m used to it. I keep doing it because I feel good being one, it fits me. I don’t miss meat or fish, it’s as simple as that… Add the fact that the food industry isn’t very sexy, especially when it comes to meat so I keep thinking I made the right choice. I think people eat too much meat but I’m not an activist.

What was your last meal made of ?
Oh shit, there wasn’t even one vegetable ! It was only penne rigate with some truffle oil and parmesan !

Donnez votre avis

*