A PROPOS DE 2021 – LE BILAN

Comme tous les ans, l’équipe d’A Propos (service RH inclus) se réunit pour débattre pendant des heures des choses importantes qui auront marqué l’année, ponctuée cette fois de confinements et de clips de Mark Suciu. Voici donc le septième bilan consécutif, incontournable marronnier de fin d’année, aussi tragique qu’inutile mais indispensable. 

ButtEt bonnes fêtes !

Nyjah & Leticia
Grosse année pour Nyjah : un nouveau tatouage sur le cul et une marque de board, Disorder. Sauf que pas de chance, depuis le début de la pandémie, les presses sont en flux tendu et le prix des boards n’a fait qu’augmenter. Pas le meilleur moment pour lancer sa marque, quoi… Même chose pour Leticia qui vient de lancer Monarch Project, et qui comme Birdhouse, se séparera de « project » dans pas longtemps pour les mêmes raisons (que Tony Hawk explique ICI). Pas sûr pour son tatouage sur le cul, par contre…

AG
A la surprise générale (faute de médaille probablement, ah ah), notre Aurélien Giraud national s’est vu lâché par Nike puis se retrouver chez Etnies après avoir terminé deuxième d’un contest Red Bull organisé par son propre coach alors qu’il est chez Monster… Compliqué, hein ?

Cariuma
Alors ok, Cariuma, c’est supporté par le très controversé Steve Berra aux Etats-Unis, ok, ils n’ont pris que des contest boys et ils ont recouvert Tampa comme c’était pas permis, mais il y a un truc qu’on ne peut pas leur enlever, c’est leur volonté de faire les choses bien, en mode fairtrade et écolo. Un article là-dessus est en préparation, on en reparle bientôt.

Red Bull Paris Conquest
Je connais des gens qui ont bossé là-bas, un job physique. Et quand ils réclamaient de l’eau, on leur répondait qu’il n’y avait que du Red Bull. Y’a vraiment que les gens de chez Red Bull pour croire que les gens normaux ou les sportifs boivent ce truc quand ils ont soif (alors que tout le monde sait qu’en réalité, là où ils font leur beurre, c’est quand c’est mélangé avec de la vodka…). A part ça, l’idée de reproduire des spots mythiques parisiens était bonne. Manquait que les Bassins.

Suciu Of The Year
Sans surprise, Mark Suciu est le nouveau SOTY pour des raisons évidentes déjà abordées. Mais le meilleur dans tout ça, c’est l’utilisation par Thrasher d’extraits du film « Les hommes du président » dans le clip annonçant son sâcre, exactement les mêmes images qu’on retrouve dans « La classe américaine » (peu après que Peter ait bouché les chiottes). Ça ne pouvait pas mieux tomber.

Gator & TK
La marque Vision a eu l’idée de ressortir la mythique board Gator. Pour ceux qui ont pris le train en route, Gator (Mark Rogowski de son vrai nom) a violé et assassiné une fille en 1991 et est toujours en prison jusqu’au moins en 2023. Espérons que les royalties de la board aillent à la famille de la victime ou à des associations de lutte contre les violences faites aux femmes par exemple… Trente ans plus tard, c’est Terry Kennedy qui passera vraisemblablement lui aussi les prochaines décennies à l’ombre, pour meurtre en août 2021. On attend donc la ‘reissue’ de son pro-model chez Baker en 2051.

Numbers, April
La marque de Koston et Mariano a terminé discrètement son activité fin 2020. En réalité, y avait-il eu une quelconque activité à part quelques paires de Blazers à scratch chez Numbers ? Ce qui est certain, c’est que Mariano a décidé d’aller terminer sa carrière chez April. Pas de nouvelles de Koston, par contre.

Pier 7
Le célèbre spot de San Francisco a été rendu aux skateurs après avoir été inskatable pendant des années. On attend le retour de Lavar McBride et tout sera vraiment rentré dans l’ordre.

Roman Gonzalez
Après Paul Grund en 2018, Pontus Alv a donc décidé d’apposer le nom du plus classe de tous les Blobys sur une board Polar : Roman. Finalement, il s’est quand-même passé quelques trucs bien en 2021 !

Donnez votre avis

*